Voyage géo-poétique en GRECE

Publié le par non précisé



Apo pou eiste ;

Le grec moderne
  est la langue nationale dans sa version démotique depuis 1976.

Il est dérivé du grec vernaculaire ou koiné, lui-même issu d'une des quatre langues parlées dans la Grèce ancienne : Ionien et Attique.

Pour l'écriture, l'alphabet ancien s'est maintenu mais la prononciation des voyelles est simplifiée, c'est ainsi qu'il a dû adopter des conventions d'écriture originales pour rendre les sons nouveaux à sa phonétique. 

Hors de Grèce il est parlé par quelque 6 à 7 millions de personnes. 

Timbre datant de 1930

Les minorités en Grèce sont : les turcophones (130 000) les slavophones (quelques milliers), notamment les Pomaks,des Slaves islamisés qui votent pour le parti proche de la macédoine.

Les roumanophones (Aroumains ou Valaques) parlent encore leur langue latine d'origine et sont Albanophones (environ 300 000).

 
Vous pensez que ...oui la musique et le chant des îles alors ?

Le laîko des villes et le dhimotiko des campagnes accompagnent le rebetiko que sont ces chants des faubourgs grecs des années 20, pour les dhmotika tragoudia il faut aller les chercher dans les montagnes.

Une impression de Jacques Lacarrière à propos du rebetiko :
" une athmosphère autant qu'un chant,
des visages silencieux et marqués autant que des danses ou des cris  !
des odeurs mêlées de vin résiné, d'ouzo, de sciure fraîche sous les tables
et des mégots refroidis". 

 

Les tragoudia des montagnes sont gardés par les troupeaux qui font tinter les clochettes en forme d'animaux autour de leur cou, elles s'appellent koudhouni ces clochettes et sont sensées attirer la chance.

Nana (Ioanna)Mouskouri  H Nana (Gioanna Mouzkourh) allait devenir célèbre dans le rebetiko  epitafio de THEODORAKIS chant si original quand on découvrait la Grèce et le syrtaki, danse artificielle qu'Anthony Quinn immortalisa au cinéma dans le personnage de Zorba.
Le syrtaki était la danse de la corporation des bouchers albanais de Constantinople, donc Ottomane, elle s'exécutait par trois personnes et en Gréce aujourd'hui elle est dansée à la manière du film Zorba le Grec, donc très édulcorée. (voir mon article sur les corporations en Turquie).
Il existe la vraie danse des Grecs qui est le SYRTOS, danse qui permet à chacun de faire tour à tour des figures personnelles, elle se danse aussi en Crète et certains y voient là l'origine.
Le syrtos fut trouvé inscrit dans la pierre à Delphes et c'est en ce lieu aussi que l'on découvrit la mélodie de base qui fait appel à de vieux chants évoquant des histoires d'amour et de mouchoir. 
La danse, aujourd'hui comme hier à Delphes, enferme les femmes au milieu d'un cercle composé d'hommes.

La fameuse île de CRETE est celle du lyrisme Dorien, elle met en scène une danse originale à cinq pas appelée le Pentozali ,exercice fulgurant où les danseurs se tiennent à l'épaule.

Je vais taire les plus anciennes danses connues de moi comme un secret et vous invite en tout bien, tout honneur à entrer dans la danse.



Publié dans CRETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article